Conseil Achat Auto

 
 
  

Fiche Occasion
Base Occasion


 Petites annonces
Webmaster

Vente Auto


pub

Lancée de juin 2000 à avril 2003.

 


Fiche technique :
 
Moteur :

  4 cylindres en ligne.

Cylindrée :

  2 184 cm3.

Puissance réelle :

  114 ch.

Puissance fiscale :   7 cv.
Alimentation :   injection + turbo.
Energie :   diesel.
Transmission :   aux roues avant.
Boîte de vitesses :   manuelle, 5 rapports.
Direction :   assistée.
Diamètre de braquage :

  non connu.

Freins ABS :   oui.
Pneumatiques :

  195/65 R 15.

Dimensions :  
   - longueur :

  4.26 m.

   - largeur :

  1.76 m.

Coffre :

  de 440 à 1 950 dm3.

Poids :   1 407 kg.
Vitesse max :   180 km/h.
Réservoir :   60 l.
Consommation :  
   - autoroute :

  5.3 l / 100 km.

   - route :   6.4 l / 100 km.
   - ville :   8.3 l / 100 km.

L'équipement de série comprend :
    - ABS avec assistance au freinage d'urgence.
    - Deux airbags frontaux et deux airbags latéraux.
    - Vitres avant et arrière électriques.
    - Rétroviseurs électriques.
    - Autoradio avec commandes au volant.
    - Climatisation.
Les plus :
    - Confort.
    - Tenue de route.
    - Position de conduite.
    - Habitabilité.
    - Rangements.
    - Equipements.
Les moins :
    - Moteur creux à bas régimes et manquant de douceur.
Prix d'origine du modèle testé :
    20 450 €.
Prix d'occasion en 2017 (calculé sur la base de 18 390 km par an) :
    De 1 218 € (juin 2000) à 1 789 € (avril 2003).
Conclusion (en partenariat avec Essai Automobile) :

    La demande actuelle de monovolumes compacts explique la mise sur le marché d’un véhicule comme le Tino de Nissan. A bien des égards il fait penser au Scénic de Renault, même si sa conception, réalisée au Royaume-uni, remonte à une date antérieure au rapprochement entre les deux marques...

    Les qualités habituelles de Nissan sont reprises dans ce modèle : un équipement complet (du moins sur le modèle Luxe), des finitions de bonne facture, la modularité de l’espace et une garantie de trois ans. Ce sont là tous des gages de conduite tranquille au fil des années.

    Si la direction semble lourde à manœuvrer, le comportement routier du Tino est remarquable. De plus, du point de vue du freinage, il n’y a rien à craindre, sans doute grâce à l’amplificateur de freinage concocté par Nissan. D’autant plus que l’on n’a pas lésiné sur la sécurité des passagers.

    Par contre, le moteur manque de reprises lorsque le compte tours est sous les 2000 tours et, au-dessus de cette limite, le moteur reste apathique si l’on n’appelle pas les chevaux par une poussée ferme sur la pédale de l’accélérateur.

    Le créneaux de clientèle manifestement visé par le constructeur sont les enfants. Eux, ils s’amusent à vivre cet espace qui s’adapte à toutes les situations rencontrées dans les jeunes familles et chez les amateurs de loisirs de plein air.

    Enfin, si vous êtes capables de limiter la pression de votre pied droit sur l’accélérateur, vous atteindrez sans difficulté une consommation de loin inférieure aux 8 litres de diesel au 100 km.

Si vous voulez avoir des conseils avant d'acheter une Nissan Almera Tino 2.2 VDi Luxe, contactez-moi en passant par le formulaire Contact.
 

Traduire la page :


Pour retrouver toutes les autres fiches occasions, suivez ce lien ici.
Fiche Cadillac Seville STS 4.6 V8 (présentée du 01 au 14 février 2006)
Fiche Citroën Picasso 2.0 HDi Base (présentée du 17 au 31 janvier 2006)

Compteur Global gratuit sans inscription

visiteurs depuis janvier 2009

© 2001-2018 - Conseil Achat Auto