Conseil Achat Auto

 
 
  

Fiche Occasion
Base Occasion


 Petites annonces
Webmaster

Vente Auto


pub

Lancée de décembre 2007 à juillet 2010. 

Source pour les images : Essai Automobile.


Fiche technique :

Moteur :

  4 cylindres en ligne, 16 soupapes.

Cylindrée :

  1 686 cm3.

Puissance réelle :

  125 ch.

Puissance fiscale :   7 cv.
Alimentation :   injection.
Energie :   diesel.
Transmission :

  avant.

Boîte de vitesses :

  manuelle, 6 vitesses.

Direction :

  assistée.

Freins ABS :   oui.
Pneumatiques :
  225/45 R 17.
Diamètre de braquage :

  11,5 m.

Dimensions :  
   - longueur :

  4.46 m

   - largeur (hors rétroviseurs) :

  2.02 m.

   - hauteur :   1,67 m.
Vitesse maxi :   189 km/h.
Coffre :

  de 140 à 1 820 dm3.

Poids :   1 525 kg.
Réservoir :   58 l.
Consommation :  

   - autoroute :

  4,9 l / 100 km.

   - route :

  5,7 l / 100 km.

   - ville :

  7,1 l / 100 km.

Émission de CO2 :

  152 gr / km.
 

L'équipement de série comprend :

  • ABS.
  • Airbags conducteur et passager.
  • Airbags latéraux.
  • Anti-démarrage.
  • Anti-patinage.
  • Bluetooth.
  • Capteurs d'aide au stationnement arrière.
  • Capteurs de pluie et lumière.
  • Climatisation automatique.
  • Direction assistée.
  • ESP.
  • Feux anti-brouillard.
  • Jantes alliage.
  • Ordinateur de bord.
  • Pavillon " Aviation ".
  • Pare-brise athermique.
  • Radio CD.
  • Régulateur de vitesse.
  • Rétroviseurs électriques
  • Sellerie tissu.
  • Siège conducteur réglable en hauteur.
  • Système de navigation.
  • Toit panoramique.
  • Verrouillage centralisé à télécommande.
  • Vitres avant et arrière électriques.
  • Volant réglable deux sens.
  • Volant multifonctions.
Les plus :
    - Bonne finition.
    - Comportement routier.
    - Ergonomie de conduite.
    - Equipement.
    - Bonne habitabilité.
Les moins :
    - Vibrations du moteur diesel.
    - Reprises faiblardes aux bas régimes.
Prix d'origine du modèle testé :
    35 454 €.
Prix d'occasion en 2017 (calculé sur la base de 18 390 km par an et sur la finition Cosmo Pack) :
    De 5 150 € (décembre 2007) à 7 564 € (juillet 2010).
Conclusion (en partenariat avec Essai Automobile) :

La carrière du Zafira d’Opel a débuté en janvier 1999, quinze mois après que son prototype ait été présenté à Francfort, en septembre 1997. Il a été immédiatement plébiscité par le public pour sa modularité extraordinaire due au système « Flex7 ». Ce dernier permet de passer de la configuration de deux à celle à sept places en un tournemain. Finie la corvée de préparer de l’espace dans le garage pour abandonner les fauteuils en surnombre. Aux oubliettes, les situations problématiques d’accueillir plus de passagers ! Les sièges rangés dans le plancher fleurissent comme les perce-neige aux premiers rayons du soleil. Là où il faut, quand il le faut !

Le Zafira a bâti sa réputation sur cette rationalité fonctionnelle. Depuis douze ans, près de deux millions d’exemplaires sont sortis de la chaîne de fabrication et ont trouvé acquéreurs. Le reliftage du début de cette année devra vraisemblablement permettre de poursuivre sur la voie du succès commercial. Les ingénieurs d’Opel privilégient systématiquement le solide et le sérieux. Certains diront l’austérité. Ce stoïcisme se manifeste dans la vocation même de la voiture. Son comportement, son confort en sont empreints. Ce sont, entre autres, les qualités qui intéressent les clients friands du Zafira.

Pour relancer les ventes, les concepteurs ont imaginé aussi de « downsizer » les motorisations. Cette fois-ci, l’importateur nous a confié le nouveau turbodiesel CDTi de mille sept cents centimètres cubes, dans sa version de cent vingt-cinq chevaux. Ce moteur dispose d’une injection à rampe commune, d’une culasse à quatre soupapes par cylindres avec admission à tourbillon et d’un filtre à particules sans entretien. Ainsi animé, le Zafira invite à une conduite cool. Le premier effet attendu quand on diminue la cylindrée concerne les rejets de CO2 et une moindre consommation. Or, d’autres incidences sont apparues qui ne correspondent pas aux caractéristiques décrites sur le papier.

Un couple maximum qui se situe à deux mille trois cents tours par minute implique des reprises faiblardes aux bas régimes. Cela impose de jouer de la pédale de l’embrayage au démarrage, de redescendre de rapport de boîte aux allures faibles. Cela d’autant plus que le temps de réponse du turbo se fait parfois attendre. Il faudra atteindre les deux mille tours par minute pour obtenir le répondant nécessaire dans certaines situations. Une autre option est de conduire de façon relax et de se moquer des prestations extraordinaires du moulin. C’est le comportement que nous avons rapidement adopté pour découvrir le plaisir d’une route différente. Toutefois, dans les files matinales autour de la Capitale, il était particulièrement difficile de maintenir la fluidité reposante que nous espérions.

Nous avons également regretté la posture de conduite haut perchée qu’imposent les sièges avant pour des gabarits imposants comme les nôtres. Par contre, les passagers se sont régalés de la position surélevée du second rang qui leur permettait de toiser les autres usagers. Le comportement du Zafira n’a pas été profondément modifié lors du restylage : il reste souple et les prises de roulis dans les virages confirment le sentiment que ce véhicule s’adresse principalement aux pères de famille soucieux de la sécurité de la maisonnée. Dans ce cadre de référence, le Zafira fait merveille par sa rationalité, son habitabilité et son sérieux.

L’approche des ingénieurs Opel est intéressante à plus d’un point. D’une part, le prix de départ est attractif et d’un autre côté, les équipements sont nombreux et quelques packs sont proposés de façon intelligente. Retenons les bi-xénon adaptatifs. Le faisceau des phares est asservi aux mouvements du volant… Le Hill Start Assist s’active lorsque le véhicule est arrêté dans une côte et maintient automatiquement la pression sur les disques pendant quelques secondes afin d’éviter l’emploi du frein à main pour démarrer en toute tranquillité. Pour le passage des examens de conduite, c’est redoutable d’efficacité.

Le toit panoramique se compose de quatre panneaux de verre qui accentuent l’impression d’espace à l’intérieur. Quatre vélums les occultent la nuit ou par températures glaciales à l’extérieur pour prévenir les coups de froid qui vous tomberaient sur les épaules. Entre les vitres de toit, cinq volumes de rangement accueillent les lunettes solaires, un livre, le doudou ou la poupée Barbie… Le Park Pilot facilite les créneaux et les marches arrière grâce aux capteurs situés dans les pare-chocs.

Cerise sur le gâteau, le modèle proposé pour le test disposait du système de navigation couvrant l’Europe entière. L’équipement téléphonique BlueTooth ® permet d’appairer votre téléphone une fois pour toutes. À chaque entrée dans l’habitacle, il sera reconnu et les communications passeront automatiquement par les haut-parleurs du véhicule. Au moins, tous les passagers pourront participer à l’entretien !

Conseils avant l'achat :

Si vous voulez avoir des conseils avant d'acheter une OPEL ZAFIRA 1.7 CDTi FAP 125 ch Cosmo-OPC Line Pack, contactez-moi sur le formulaire suivant :


Traduire la page :


Pour retrouver toutes les autres fiches occasions, suivez ce lien ici.
 
Fiche Ford Fiesta 1.6i Sport (présentée du 14 juin au 18 août 2014)
Fiche Renault Mégane III 1.5 dCi 106 ch Dynamique (présentée du 04 mars au 13 juin 2014)

Compteur Global gratuit sans inscription

visiteurs depuis janvier 2009

© 2001-2018 - Conseil Achat Auto