Conseil Achat Auto

 
 
  

Fiche Occasion
Base Occasion


 Petites annonces
Webmaster

Vente Auto


pub

Lancée de juin 2004 à décembre 2009.

 


Fiche technique :

Moteur :

  4 cylindres en ligne, 8 soupapes.

Cylindrée :

  1 699 cm3.

Puissance réelle :

  116 ch.

Puissance fiscale :   7 cv.
Alimentation :   injection.
Energie :   essence.
Transmission :

  avant.

Boîte de vitesses :

  manuelle, 5 vitesses.

Direction :

  assistée.

Freins ABS :   oui.

Pneumatiques :

  195/55 R16.
Diamètre de braquage :

  non communiqué m.

Dimensions :  
   - longueur :

  3.88 m.

   - largeur :

  2,04 m.

   - hauteur :   1,59 m.
Vitesse maxi :   188 km/h.
Coffre :

  de 435 à 1 370 litres.

Poids :   1 260 kg.
Réservoir :   54 l.
Consommation :  
  - autoroute :   5,3 l / 100 km.
  - route :   6,2 l / 100 km.
  - ville :   7,7 l / 100 km.

Émission de CO2 :

  148 gr / km.
 

L'équipement de série comprend :

  • ABS.
  • Airbag conducteur et passager.
  • Airbags latéraux.
  • Alarme.
  • Anti-démarrage.
  • Anti-patinage.
  • Chauffage auxiliaire.
  • Climatisation semi-automatique.
  • Direction assistée.
  • ESP.
  • Isofix.
  • Jantes aluminium de 16 pouces.
  • Ordinateur de bord.
  • Phares antibrouillard.
  • Radar de recul.
  • Radio CD.
  • Régulateur de vitesse.
  • Rétroviseurs latéraux électriques.
  • Siège conducteur et volant réglable en hauteur.
  • Verrouillage centralisé.
  • Vitres électriques.
  • Volant multifonctions.
Les plus :
    - Bonne qualité de fabrication.
    - Agrément de conduite.
    - Aptitudes citadines.
    - Modularité efficace des sièges arrière et du coffre.
Les moins :
    - Suspensions fermes.
    - Position de conduite mal adaptée pour les personnes de grande taille.
Prix d'origine du modèle testé :
    30 298 €.
Prix d'occasion en 2017 :
    De 4 170 € (juin 2004) à 7 620 € (décembre 2009).
Conclusion (en partenariat avec Essai Automobile) :

Qui redoute encore l’épreuve du créneau lors de l’examen du permis de conduire ? Avec l’A170, Mercedes vous offre l’arme fatale pour bluffer l’examinateur. Avec elle, plus aucune raison de craindre cette manœuvre qui semble en avoir recalé plus d’un dans la phase finale de l’obtention de la licence tellement utile aujourd’hui quoi qu’en disent ceux qui prônent les déplacements en transports en commun. C’est étonnant quand même : la politique de l’environnement autorise et préconise les lotissements résidentiels excentrés ainsi que l’implantation des maisons unifamiliales en dehors des agglomérations et réduit en même temps l’offre en bus et en trains en supprimant des gares, des lignes… Il devient alors facile de constater que la voiture personnelle est incontournable et que les candidats payants l’accès aux examens se bousculent dans les auto-écoles.

L’A170, une arme fatale ! Oui en effet, mais pas seulement ! La petite Mercedes a plus d’un tour dans son sac pour attirer le chaland vers elle. D’abord, elle conserve l’aura du nom qui s’est forgé en plus de cent ans une légende impérissable. La marque allemande est connue pour ses véhicules mythiques de grosses berlines et de limousines, sans oublier les SL 300 et les autres bolides de course qui ont fait la gloire de l’Étoile. L’évolution du marché a naturellement conduit les concepteurs de Unterturkheim à envisager une mini Mercedes pour accroître sa visibilité dans les villes et sur nos routes. L’A170, inédite dans l’imagination de la clientèle, fut présentée à la presse en 1997 et sa commercialisation aurait pu avoir vécu avant de commencer lorsque des journalistes scandinaves ont contesté sa stabilité avec le maintenant fameux test de l’élan.

Heureusement, Mercedes a revu sa copie en introduisant dans sa « mini » l’ESP et en raffermissant les suspensions. Certains ont décrié cette façon de faire. Le public a pourtant salué la trouvaille et commandé bon lot de modèles A. Une dizaine d’années plus tard, Mercedes a remis le projet sur la table à dessin et adapté son épure. Les remarques des clients ont été analysées, l’évolution du marché considérée : l’A170 de la dernière gestation prend de l’embonpoint. Cinq centimètres en largeur et vingt-trois en longueur… L’habitabilité y gagne, la tenue de route aussi ! Autre avantage, la suspension sera désormais moins spartiate que celui de la première génération sans toutefois atteindre la douceur des grandes routières. Le nouveau train arrière à essieu parabolique étrenné dans la récente version de la Classe A ainsi que l’adoption en première mondiale de l’amortissement sélectif s’adaptant aux styles de pilotage apportent également leur lot de raisons d’être globalement satisfait du confort.

Qui parle de la série A s’intéresse souvent aux propriétés des citadines. Compacité, vivacité, fluidité de circulation, maniabilité et esprit frondeur sont au rendez-vous. Ce sont les qualités principales que l’on attend des petits monocorps dotés d’une cylindrée mesurée. En plus du plaisir de prendre un volant placé de façon inhabituelle. L’architecture en sandwich imaginée par les ingénieurs pour prévenir les dégâts en cas d’accident frontal afin que le moteur soit dévié apporte un avantage contre-intuitif quant à la position de conduite surélevée. Étonnant et agréable dès qu’on l’a adopté. Ce sera vrai aussi pour quelques autres décisions : la commande des clignoteurs est positionnée en bas à gauche pour que la manette du régulateur de vitesse trouve de l’espace en haut. Peu conventionnel sauf dans le giron des Mercedes. C’est une attitude marketing qui fera privilégier aux clients la présence de plusieurs Mercedes dans le garage. Néanmoins, le levier de frein à main communément choisi dans la majorité des véhicules remplace ici la pédale-tirette typique des Mercedes.

Si la Classe A jongle dans les ruelles citadines, elle se défend aussi avec brio sur les itinéraires campagnards et sur les autoroutes. Quatre adultes prendront leurs aises à bord. Celui qui prendrait place au milieu derrière serait handicapé par le tunnel, reliquat indésirable de l’arbre d’une antique propulsion. Les sièges de la seconde rangée perdent du confort par rapport à ceux de la première. Il est vrai que souvent les voitures aujourd’hui sont utilisées à l’avant, le restant étant dévolu aux enfants ou aux bagages.

La planche de bord s’aligne à nouveau sur les habitudes de la marque tout comme l’appel systématique aux accessoires pour « habiller » son achat lors de la commande. On aurait souhaité quelques exceptions comme le réglage en profondeur du volant qui eût nécessité d’ouvrir le portefeuille pour un peu plus de 150 euros. Pour autant que l’on y pensât… La liste des options est longue comme un jour sans pain et maintient la distinction avec les productions japonaises friandes de la politique du tout compris.

Du point de vue de la technologie, Mercedes a toujours su mettre en évidence les avancées qu’elle proposait : la direction électromagnétique, première du genre à commande paramétrique contribue à un meilleur ressenti sur route alors qu’en ville elle bénéficie d’une plus grande assistance. Un des avantages de cette technologie est dans l’air du temps : une moindre consommation… L’ESP de la seconde génération, bien qu’il soit non déconnectable, agit automatiquement dans certaines situations, comme lors d’un démarrage sur chaussée glissante en coupant l’antipatinage de façon automatique. C’est de cela aussi que vous héritez en choisissant une Mercedes. L’Étoile a démontré ses capacités à être efficace dans la discrétion de bon aloi. Pourquoi changerait-elle maintenant ?

Conseils sur l'achat d'une MERCEDES A 170 1.7 AvantGarde :

Ecrivez-moi sur le formulaire :

Nom : *
Prénom : *
Adresse e-mail : *
Sujet : *
Message : *


Faites une estimation gratuite de votre véhicule sur :

Acheter vos pièces neuves chez :

pub

Financer une MERCEDES A 170 1.7 AvantGarde avec :

Assurer une MERCEDES A 170 1.7 AvantGarde avec :

Assurland est un service gratuit pour comparer devis, tarifs et garanties de la plupart des assureurs et souscrire à des assurances adaptées à vos besoins !

Assurland est le site de comparaison des tarifs des assureurs en temps réel. En moins de 5 minutes, de votre ordinateur, vous pouvez interroger 75 assureurs, sans vous déplacer. Vous pourrez même souscrire directement avec l'assureur le plus adapté à vos besoins.

Assurland.com

Obtenez votre carte grise en ligne et commandez vos plaques d'immatriculation sur le site :

Eplaque est le programme qui fait gagner du temps ! Depuis 2009, Eplaque vous permet de faire une demande de carte grise sans se déplacer à la Préfecture.

Eplaque est habilité par le Ministère de l'intérieur (n°18621) pour effectuer les démarches d'immatriculation. Eplaque propose également des plaques d'immatriculation et des kits de pose. C'est la solution pour éviter les attentes et les démarches laborieuses en Préfecture !

De plus, le process est totalement sécurisé : le certificat d'immatriculation est envoyé en courrier recommandé sous 3 jours ouvrés, directement depuis l'Imprimerie Nationale. Processus identique à celui de la Préfecture ! Le courrier recommandé contenant la carte grise originale est distribué contre-signature et reste 15 jours au bureau de Poste en cas d'absence. Vous pouvez suivre l'expédition de votre carte grise sur le site du gouvernement.

Vous cherchez des pièces d'occasions (carrosseries, moteur, boîte de vitesses, calandre, pare-choc, etc.) :


 


Traduire la page :


Pour retrouver toutes les autres fiches occasions, suivez ce lien ici.
 
Fiche CADILLAC SRX 3.6e V6 Elegance (présentée du 4 novembre 2015 au 17 avril 2017)
Fiche CITROËN BERLINGO 1.6 HDi 90 ch Multispace (présentée du 5 septembre au 3 novembre 2015)

visiteurs depuis janvier 2009

© 2001-2017 - Conseil Achat Auto