Est-ce obligatoire de souscrire une assurance pour une trottinette électrique ?

par Stephane
0 commentaire
Est-il obligatoire d’avoir une assurance pour une trottinette électrique ?

Tout comme les autres types de véhicules en circulation dans nos villes et campagnes, la trottinette électrique peut causer des dégâts considérables en cas d’accident. C’est pour cette raison qu’il est important que les propriétaires de ces petites automobiles souscrivent des assurances. Cependant, est-ce obligatoire de souscrire une assurance pour une trottinette électrique ? Quelle assurance peut-on avoir pour ce type d’automobile ? Retrouvez les éléments de réponse dans cet article.

Assurance pour trottinette électrique : est-ce obligatoire ?

La plupart des propriétaires de trottinettes électriques ne souscrivent pas une assurance parce qu’ils estiment qu’elle n’est pas nécessaire pour ce type d’automobile. Or, se faire assurer en tant que propriétaire d’une trottinette électrique est obligatoire et d’une grande importance. En effet, autant il faut assurer une voiture, autant il faut faire de même pour ce moyen de déplacement afin de profiter de la couverture en cas de dégâts lors d’un accident.

A cet effet, savoir quelle trottinette électrique est la plus fiable permet de limiter ces dégâts. Par ailleurs, il peut arriver qu’on soit victime de tout autre préjudice. Une assurance permet donc de se couvrir face à tous ces problèmes, raison pour laquelle elle est vivement recommandée.

Quelle assurance pour une trottinette électrique ?

Il existe de nombreux organismes d’assurance qui proposent différents types d’assurance pour les véhicules. Que ce dernier soit grand ou petit, il existe une assurance qui peut lui correspondre. Il revient donc au propriétaire de choisir l’assurance qui lui convient. Il peut opter pour

  • L’assurance tous risques :
  • L’assurance au tiers ;
  • L’assurance responsabilité civile ;
  • Etc.

La formule MAIF peut aussi être choisie. Elle permet d’assurer tous les engins de déplacement personnel motorisé. Le propriétaire peut donc choisir l’une de ces assurances puisque la trottinette électrique est classée dans la catégorie des EDPM (Engins de déplacement personnel motorisé). Certains propriétaires préfèrent s’assurer au tiers. Dans ce cas, ils se font prendre en charge par l’assureur au cas où ils causent des dommages aux autres. De même, les premiers soins peuvent même être pris en charge par l’assureur en cas de blessures lors d’un accident.

Quelle assurance pour une trottinette électrique ?

Il est important de souligner que le propriétaire d’une trottinette électrique est tenu d’être au moins assuré en responsabilité civile. Cela lui permet d’être pris en charge en cas de blessure à la suite d’un accident. Par ailleurs, le propriétaire n’est pas tenu de souscrire dans une nouvelle compagnie d’assurance. En effet, il lui est possible de souscrire directement une assurance auprès de son assureur. À cet effet, il existe un contrat particulier EDPM que ce dernier peut lui proposer. Quant à ceux qui souhaitent en louer une, il leur est conseillé de souscrire une assurance en responsabilité civile. Ainsi, ils pourront éviter des problèmes en cas de dommages causés par la trottinette électrique.

Conseils pour souscrire une assurance pour une trottinette électrique

Avant de souscrire une assurance pour une trottinette électrique, il est important de tenir compte d’un certain nombre de points. Il faut donc évaluer la valeur de cet engin pour choisir la garantie qui lui correspond. Au nombre des points à considérer, il faut compter l’ancienneté de la trottinette électrique et son prix d’achat. Plus une trottinette électrique est vieille, plus les risques qu’elle cause un accident sont élevés. Il faut donc tenir compte de ces paramètres pour faire le bon choix. A défaut, il faut demander conseil à son assureur.

5/5 - (1 vote)

Laissez un commentaire